Baguette de portes

L’eau rentre de partout, pas le vitres conducteur, passagers etc, les baguette sont toutes mortes, l’eau s’infiltre dans la portière et mes problèmes de vitres électriques viennent de la.

j’avais que du +12 pour monter mais 0 a la descente, c’est ballo ! les moteurs devaient donc être ok ça faisait clac clac

Pour résoudre le problème,  j’ai pas fait grand chose, sauf déposer tous les switchs de portes passager et conducteur.

J’aurais du prendre une photo la mais dans l’euphorie … en gros derrière les switch de vitre elec, il y a un interrupteur a bascule avec deux lamelles de cuivre qui envoient font contact ou pas quand tu pousses le bouton.

Bref, a chaque fois tu pousses le bouton ça fait contact et donc un arc électrique sur lamelle en cuivre qui évidemment 25 ans plus tard commence a être oxydé, nettoyage fin au papier de verre + graisse Cuivre = vitre elec qui fonctionnent Smile

Je vais donc pouvoir remplacer les baguettes d’étanchéité de vitres avant, si tu peux pas baisser les vitres, changer la baguette sans casser la vitre est difficile a imaginer Smile

Les baguettes sont totalement morte, explosées par la rouille, elles sortent en miette.

L’intérieur

Ca avance doucement mais ça avance, je prends du plaisir a rouler et à travailler sur mon XJ.

La mécanique, de base c’est pas mon truc, faire du tout terrain encore moins

Voici l’intérieur bien confortable du XJ 4.0

j’ai quelques problème électrique, les vitre ne fonctionnent pas, niveau serrure c’est pas fantastique, c’est simple il ne ferme pas.

 

Début des traveaux, ligne d’échappement

je dois donc commencer les réparations pour passer le contrôle technique, je commence par l’échappement, remplacement de toute la ligne de la sortie de collecteur jusqu’au tube arrière.

Pas facile lorsque tout est rouillé mais avec de la patience tout est venu, j’ai conservé une section de l’ancienne ligne.

Même 25 ans après les vis du collecteurs n’ont pas posé de problème.

La je me rends compte que le pont n’est pas bien centré et qu’il y a interférence entre l’arbre de trans mission avant et le tube en sortie de collecteur…je dois recaler tout ça.

Il est possible d’ajuster un peu la position du tube et je dois aussi m’occuper du réglage de la barre de Panhard pour centrer le pont.

On progresse et on apprend

j’ai craqué sur un XJ 4.0l

Voila ça y est j’ai enfin mon XJ

Après avoir mûrement réfléchi, au lieu de modifier mon WJ qui est en parfait état, puis de le massacrer, j’ai trouvé plus judicieux de le conserver et de trouver un vieux XJ pas cher avec des contres visites.

Le coût d’une bonne rehausse sur un WJ est pour moi trop élevé: kit de rehausse, conversion de l’arbre de transition avant etc etc, ça chiffre grave chez nous, sans parler de la dégradation…

Donc, j’ai cherché et j’ai fini par trouver :

XJ 4.0L Renix de 91, 177K Km,
31 Mud Tires
T case drop
lift 4.5″ , Rubicon Express
Sway bare disconet

La peinture toute rincée mais pas de rouille bas de caisse,
Moteur tourne bien, la boite de vitesse ainsi que la boite de transfert.
j’ai fait Guinganp Paris, Paris Chartres, pour le ramener, pas de problème particulier.

Évidement, plus de serrures plus rien ne marche dedans, une tonne de boue partout, mais il fonctionne bien, démarre au 1/4 de tour.

Absolument aucune fuite, moteur BT, BA ponts & direction, pour une caisse de 24 ans dans cet état et avec ce qu’elle du subir, c’est remarquable.

Contre visite pour le CT:

-Klaxon, je sais pas si c’est la commande ou les Klaxon, mais je pense que sont les klaxon, il ont bu la tasse, pas eu le temps de tester
-Frein a main, ça c’est fait
-Rotule Pitman, putain de jeux, le retour chaud quand même Smile c’est commandé
-Fuite tuyau échappement, donc pas de test d’émission,
-Feux de stop, ça c’est fait
-Détérioration flexible AVD, c’est commandé

C’est pas marqué sur le ct, mais les silentbloc de barre stabilisatrice sont morts et il n’ y a pas de barre stab à l’arrière, etc etc

j’ai du travail, mais il a de la gueule